2016 - 1) Artistes invités (A à L)

2016 - 1) Artistes invités (A à L)

" Si l’œil est une porte vers le cœur, la couleur est une passerelle . Mon espoir est de toucher ce cœur et de le rencontrer." Maurice Amoros.

-------------

Bienvenue sur le site de Résonances – le Conflent à nos oreilles, un site qui s’écoute !

Bienvenue sur le site de Résonances – le Conflent à nos oreilles, un site qui s’écoute !

" Le projet Résonances, c’est d’abord une collecte participative de “sons documentaires” : entretiens, récits de vie, paysages sonores, reportages… Pour cela, nous prêtons du matériel d’enregistrement et organisons des formations individuelles à destination des habitants.
Les sons produits et collectés par Résonances constituent une ressource qui peut être consultée et écoutée par tous, sur internet.
La récolte de sons donne lieu à de fréquentes séances d’écoute collective ouvertes à toutes et tous, à des moments de découvertes, d’émotion et de débat.
Nous nous déplaçons aussi dans les villages pour des ateliers-résidences et animons des ateliers collectifs. " Association Beau bruit.

-------------

2016 - 1) Artistes invités (A à L)

" Depuis 2003, je crée des sculptures figuratives et narratives et je rejoins les courants de « l’art singulier et art d’aujourd’hui ».
Mon travail évolue avec moi au gré des bons et mauvais tours que nous joue la vie. " Bibi Blanchet.

-------------

2016 - 1) Artistes invités (A à L)

"Cécile capte dans ses tableaux, les silencieux messages des formes, des couleurs et des nuances inspirés de sa contemplation de la nature. Ses œuvres révèlent un voyage intérieur..."
J-L Modat journaliste.

" Je suis graphiste free-lance de métier. Au goût de créer et composer des visuels pour les autres, s’ajoute peu à peu le désir d’une expression artistique intime et personnelle. Ma peinture mé- lange les techniques et joue avec les collages de papiers chinés et texturés pour créer des images naïves qui racontent l’instant." Cécile Bouthéon.

-------------

C.L.A.C. (Céline LAMBERT)


 

2016 - 1) Artistes invités (A à L)

" L’être humain a toujours été au cœur de mes réflexions. Mes modelages ; des individus, des corps, des expressions, les émotions qu'ils transpirent, marqueront le début de mes recherches. Depuis je ressens le besoin de me libérer du réel, du figuratif, tant il me contenait dans mes précédentes créations. Je me recentre alors sur des idées, sur les sens ; les attitudes sociales, les phénomènes de groupe, voire de grouillement, sur l'absurde et les absurdités humaines, les paradoxes, l'ironie...
Ainsi je m'ouvre à prendre plus de liberté dans les formes qui me font envie ou dans le choix des matières et techniques qui me semblent appropriées. Je réserve souvent la porcelaine pour sa finesse, à tout ce qui est de l'ordre de l'organique, pour sa lumière à faire vivre une sculpture et la faïence pour sa dynamique.
J'aime aussi réussir à pallier la contrainte des dimensions du four en imaginant mes pièces par modules empilables, cumulables, me permettant ainsi de réaliser des œuvres de grandes tailles. Et j’éprouve un grand plaisir à les faire vivre dans un contexte en construisant des installations "in situ" où l’idée d'objet se perd pour laisser place aux sens, aux émotions.
J'ai par exemple, en détournant la technique du colombin, fait émerger un spécimen d'une nouvelle espèce. Une forme étrangement anthropomorphique, organique, qui m'amuse. Je joue à les mettre en scène, les présentant dans un fonctionnement social ou individuel.
Par ailleurs, des plis se créent en surface lorsque je les travaille. Amplifiés fortement, je les récupère et propose une toute autre série de pièces, focalisée sur la chair, la peau, la matière. J'utilise aussi le moulage. Il m'apporte une finesse dans les textures qui m’intéressent et me permet la reproduction de certains objets. Je moule des coudes et assemble en sculpture des formes de tuyaux ; ces traits qui se dessinent d'une manière permanente dans notre espace, m'invitent à recréer une nouvelle esthétique.
Magritte, Dalí, César, Pollock, le film Brazil de Terry Gilliam, les Shadoks, l'univers de Frankin, les premiers chapitres du Meilleur des mondes de Huxley... sont des exemples de ce qui me fait vibrer et peut raisonner dans mes créations. " Céline Lambert (C.L.A.C.).

-------------

2016 - 1) Artistes invités (A à L)

" C'est dans le Gers, sa terre natale que le voyage a commencé où B.C est allée capturer des fragments de paysages, des atmosphères, des impressions où la figure de l'homme n'est jamais représentée et pourtant sensiblement présente sur ces terres très marquées et façonnées.
C'est dans une attiture contemplative avec laquelle cette traversée s'est déroulée sans bavardage inutile tellement la nature était majestueuse.
Sous ses coups de pinceaux elle apporte de manière très épurée un nouveau sens à la nature pour évoquer ce passage entre l'espace de la campagne à l'espace de la toile.
On pourrait presque parler d'architecture que dessine les reliefs avec ses ryhtmes, ses lumières, ses ombres et sa palette riche en couleurs.
Vers de nouveaux horizons picturaux l'artiste nous invite à avancer dans une ambiance calme et sereine vers l'expression d'une solitude aimée au détour de ses déplacements.
Belle balade en terre Gerçoise, Catalane et ailleurs !!!!"

-------------

2016 - 1) Artistes invités (A à L)

" Plasticienne art thérapeute, Nancy Cardinal crée au diapason de ses émotions.
  A mi-chemin entre art-récup et sculpture modelage, elle donne vie à de petits êtres qui délivrent leurs messages...
  S'imprégnant des humains pour créer des monstres, elle parle des souffrances de l'âme dans un discours plastique sans détours.
  Nancy joue à la poupée à sa façon. Elle les associe avec des os, des crânes d'animaux, des verres cassés ou autres objets à         l'aide de plâtre ou de papier mâché.
  Elle aime interpeller même si cela peut parfois déranger ou choquer mais jamais sans tendresse ni dérision."

-------------

2016 - 1) Artistes invités (A à L)

" J'explore […] le monde des images, à la manière de poèmes visuels, sous diverses formes, peinture, dessin, gravure ou monotype.
Quelque soit la technique utilisée, il me semble important de ne pas chercher l'intention, mais plutôt de laisser sortir les images qui parlent d'elles-même, seules ou entre elles (elles ont souvent plus à raconter que moi...). Comme une rêverie, sans arrière-pensée..." Alexandre David.

-------------

2016 - 1) Artistes invités (A à L)
2016 - 1) Artistes invités (A à L)

" Test de Rorschach
Le regard que la photographe Maude Gatignol porte sur les fruits et  légumes est surprenant, déroutant !
Pas de brocoli, carottes, céleri rave, champignon, abricot, figue de barbarie ou poireau dans sa globalité, juste quelques détails. Des clichés noirs et blancs pris en mode macro, de très près sans profondeur de champ pour faire perdre à l'observateur tous repères.
L'impression parfois  d'être devant une des tâche d'encre du test de Rorscharch, mais version photo.
Ah bon, c'est une figue ça ? Je vois plutôt un cratère.
Et ça ce sont des petits pois bien alignés ! - Non, c'est un épi de maïs..
Un jeu sur les formes et un jeu sur les dimensions aussi. Des clichés petit format pour prendre du recul, des clichés grand format pour se perdre à l'intérieur. Pas de notion d'échelle, pas de notion de distance, le fruit ou le légume existe-t-il encore ou n'est-il que prétexte à l'imaginaire ?
A vous de le découvrir... " Maude Gatignol.

-------------

2016 - 1) Artistes invités (A à L)

"Le monde de Mylène prend racine dans l'histoire et le conte enfantin et poursuit sa route dans l'actualité.
 avec tendresse et légèreté,elle représente la gravité des choses avec le sérieux d'un enfant qui s'amuse.
Ces sculptures d'objets détournes sont nées d'une recherche sur la formation/déformation.
j'aime le moment où la forme suggère une idée comme lorsque une trace évoque un personnage.
je suis attentive au dessin des choses.
 Le travail d'assemblage d'objet, l'objet aussi " porteur de mémoire" m'est apparu comme une évidence."

-------------

Les comme mères Bois flotté, métal usé, roman de mer - L20 x P10 x H30 cm

Les comme mères Bois flotté, métal usé, roman de mer - L20 x P10 x H30 cm

 

" De l’arbre on fait le papier. Sur le papier s’impriment des romans, dont les pages perdues se plient un jour en petits bateaux.

 

De l’arbre on tire des planches. Des planches qui font les bateaux, les caisses, les palettes, tout un outillage rouillé de labeur quotidien abandonné, jeté ou perdu par dessus bord quand il n’est plus bon à rien.
Les choses, quand je les trouve, révèlent parfois des richesses, des failles, des merveilles ou des blessures, insoupçonnées par ceux qui les ont cotoyés, au fil de longues années.
Le hasard m’a posé à leurs côtés, j’essaie de partager ces rencontres. " Paul Hérail.

-------------

2016 - 1) Artistes invités (A à L)

" Pour Annick LLORY, la rencontre avec la peinture était peut-être parmi ses rêves, un des rêves les plus profonds, les plus enfouis, les plus interdits.
Pour l’essentiel autodidacte, elle a entrepris ce qu’elle considère comme un dialogue avec la matière, la couleur, la pâte… un dialogue avec soi-même.
Se confronter à la toile blanche, vierge, réveille des peurs, des angoisses… et une excitation certaine. Un combat s’engage avec les parties obscures de soi-même, celles que l’on peut approcher… par le rêve par exemple, ou par une démarche analytique dont les liens et les prolongements avec les processus sublimatoires sont énigmatiques.
Actuellement lorsqu’elle peint, Annick part à la recherche d’une Préhistoire légendaire, des souvenirs et elle en retrouve des bribes, des fragments, des vestiges comme l’archéologue qui en grattant la terre, les sables, retrouve des monuments, des palais,… ensevelis depuis très longtemps. "

-------------

Rédigé par Artz.Eus

Repost 0