Publié le 18 Juin 2018

Du 28 juin au 29 juillet

Vingt artistes réunis en collectif par Agit’hé ont travaillé autour de La ligne Rouge. Au fil du temps, ils invitent jusqu’à cinq créateurs à les rejoindre selon les échanges du moment et selon le parcours. Ils présentent la première édition d’une exposition itinérante, proposant chacun 6 œuvres au format 25/25 cm.
www.agithe.fr
fb ligne rouge : www.facebook.com/CollectifAgithe/

Exposition du 28 juin au 29 juillet dans l'ancienne école, Carrer de l'Escola, à Eus (66500), à côté du Musée de la Solane.
Du jeudi au dimanche de 13h30 à 19h00.

Exposition du 11 au 30 Septembre à la Galerie Rétalola à Leucate.
Exposition en oct./nov./déc. au Centre de Sculpture Romane de Cabestany.

Exposition du 28 juin au 29 juillet dans l'ancienne école, Carrer de l'Escola, à Eus (66500)

Exposition du 28 juin au 29 juillet dans l'ancienne école, Carrer de l'Escola, à Eus (66500)

Voir les commentaires

Rédigé par Artz.Eus

Repost0

Publié le 2 Juin 2018

Ces artistes étaient présent·e·s à Eus les 2 et 3 juin. Laissons-les se présenter à nous…

Jean Michel Arnaud (peinture)
Elysabeth Béclier (peinture)

Véronique Born (peinture)
Sylvie Calmette (art singulier)
Nancy Cardinal (art récup)


Pascale Castille (photographie)
Anne De Vylder (sculpture et carton)

Guy Frédéricq (sculpture)

Marianne Frossard (mix média)
JmcArt-Jacqueline Cattoen Marcelin (sculpture)


La ligne rouge (expo collective itinérante)

Yves Le Cabec (aquarelle)
Levan / Lazizi (installation)


Domartin (peinture)
Didier Ponthieu (peinture)
Mathilde Poulanges (embaumement de livres)


François Rieux (peinture)
Marie Hélène Roger (sculpture)

Sarah Safar (sculpture)

Marc Turksma (peinture)
Vahinesidem (installation)

----------------haut de page
Jean Michel Arnaud / Elysabeth Béclier 

Jean Michel Arnaud

ENERGIES

D’où viennent ces jeux de lumières, ces éclats de couleurs qu'animent les œuvres de Jean- Michel Arnaud ?
D’où vient cette énergie qui traverse ses tableaux ?
Ce sont les musiques ( Blues, Garage rock ...) quand elles ne font plus qu'un avec le corps qui donnent la première impulsion.

Jean-Michel colle des couches de papier puis les déchiquette à l'aide d'une disqueuse. C'est dans ce chaos que va naître, par le travail de la peinture, l'harmonie des formes.
Ses peintures sont l'espace d'une mémoire physique et mentale en perpétuelle recomposition.
De la pratique du basket, elles gardent des lignes de courses en avant, en arrière, des lignes découpant la géométrie du terrain, du tableau.
Pour lui, le monde n'est pas fixe. Il se dérobe, de haut en bas, du sol au ciel. C'est un univers souvent urbain, vertical, diagonal.
Si les différentes pièces ne portent pas de titre, c'est qu'elles ouvrent un espace, entre rêve et réalité, ou chacun peut se projeter et rebondir indéfiniment...

Jean Ibanez

----------------haut de page
Elysabeth Béclier

Nouvelle approche depuis 2016, le monotype !
La couleur, toujours...
Le paysage ou le végétal qui invitent à l'exploration.
L'huile, unicouche ou en superpositions.
Quelques pincées de pigments...
Un choix limité de teintes,
Des outils pour texturer, au choix les doigts, le couteau, les spatules, des bouts de "trucs"...)
Rêver, réfléchir, tenter...
Attaque directe sur la plaque d'impression...
Application du papier chinois, très fin...
On soulève délicatement et...on découvre le résultat, addictif!!!

---------------haut de page
 Véronique Born / Sylvie Calmette / Nancy Cardinal 

Véronique Born

" Danse et Mouvements, en toutes techniques confondues "

---------------haut de page
Sylvie Calmette

A bientôt soixante ans, la création artistique est pour moi le souffle de liberté indispensable à mon équilibre entre vie professionnelle et émancipation personnelle. Je me suis lancée dans l'aventure il y a une dizaine d'années, sans réelle formation de base. J'ai, depuis, acquis quelques notions de mosaïque, de modelage, de dessin et de peinture grâce à des cours dispensés par des artistes locaux.

Je me situe dans le courant de l'art singulier, mon univers est éclectique, spontané, peuplé d'histoires, de mythes et de légendes, d'êtres façonnés dans l'argile qui évoluent dans des décors bricolés entre rêve et réalité.

Chacun de mes projets artistiques naît de la rencontre entre mon imaginaire et ces objets et matériaux qui ont un jour atterri sur les étagères de mon atelier, récupérés Dieu sait où, ramassés lors de balades ou de voyages, conservés précieusement pour un usage indéterminé.

----------------haut de page
Nancy Cardinal

Plasticienne, je crée au diapason de mes émotions en m’imprégnant des humains pour créer des monstres.
Je travaille l’assemblage de morceaux de poupons, d’os, de crânes d’animaux et autres choses pour donner vie à des petits êtres hybrides qui parlent des souffrances de l’âme.
Mes créatures sont à mi-chemin entre la vie et la mort, entre l’humain et l’animal, entre le rire et les larmes mais toujours empreintes d’humour et de tendresse.

----------------haut de page

Pascale Castille / Anne De Vylder / Guy Frédéricq

Pascale Castille

« Chroniques havanaises »

Ces photos prises à La Havane, où je poursuis depuis plusieurs années un travail d’archivage d’une société encore très traditionnelle confrontée à un processus de bouleversement économique et social profond, traitent plus particulièrement des diverses activités de la rue.
La disparition imminente de pans de tant de vies que j’ai côtoyées m’a imposé de fixer par l’image ce qui ne sera plus là demain.
Je les ai faites pour les cubains, pour leur permettre de ne pas oublier.

----------------haut de page

Anne De Vylder

Je  travaille à l'intuition avec la peinture à l'huile, l'acrylique, ainsi  que des techniques mixtes avec des collages en papier ou en tissu pour donner du relief.

Une peinture abstraite, suggestive, évocatrice, qui invite au voyage intérieur.

Je crée aussi des assemblages et formes plus plastiques avec du carton, du papier mâché et de la peinture acrylique.

Je pars de l'inconnu, pour aller à l'essentiel.

----------------haut de page

Guy Frédéricq

« Moderne primitif » c’est ainsi que je définis mon travail, fruit de ma recherche sur les matières, les formes et les textures.
J’aime travailler des matériaux durs. Bois, pierre (marbre, basalte, granit...), acier, verre.
Avec très peu d’outils. En taille directe puis par association de matériaux, pour marquer une rupture. Rarement d’après esquisse.
Je travaille toujours en réaction a l’actualité, à une lecture, à une rencontre...

----------------haut de page

Marianne Frossard / JcmArt-Jacqueline Cattoen Marcelin

Marianne Frossard

Mon cheminement ne suit pas une route droite et monotone, il emprunte les chemins de traverse, ne cesse d’explorer des pistes nouvelles et inattendues, s’autorise des retours en arrière, des redécouvertes, comme le plaisir de l’estampe, de la linogravure ou de la xylographie.
Empreinte, trace, sillon, mémoire sont des domaines que j’ai toujours privilégiés.

...Les suspensions fragiles de Marianne Frossard sont toujours sur le départ, dans l’imminence d’un mouvement, d’une chute, d’un écart, d’une dislocation. Car il s’agit, tout comme pour le cerf-volant de ne pas laisser s’embrouiller les chemins du désir, tout en faisant le plein de sensations, de significations, de directions, dans un jeu réglé de forces antagonistes à la limite de la rupture.
...Elles s’ouvrent sur un univers où se mêlent le terrestre et l’aérien, l’enracinement et l’envol, la retenue et la liberté. Par leurs surfaces colorées et aériennes, elles dialoguent avec le paysage, apportant leur part de rêve et de voyages improbables.

François Laur

----------------haut de page

JcmArt-Jacqueline Cattoen Marcelin

L’artiste JcmArt-Jacqueline Cattoen-Marcelin présente un travail plein de fraîcheur dont l’originalité mérite d’être signalée. Les personnages de ses toiles ont été inspirés par la chanson de Calogero «les hommes endormis ». Baptisés les Gardiens de la nuit, venus de la nuit des temps et naturellement bienveillants, ils sont pour l’artiste un rappel des valeurs qui fondent la société des hommes. Et, parfois, ces personnages quittent la toile pour prendre corps dans des sculptures-assemblages bois dans un esprit art brut, art singulier qui redonne vie à de vieux matériaux porteurs d’histoire .......

----------------haut de page

La ligne rouge

La ligne serpente, se déroule, s’enroule, sépare, partage, relie et peut symboliser la vie. Le rouge fait référence autant à la rupture et la séparation qu’à l’attachement et à la vie qui palpite.
Repères, frontière, interdit, circulation.
Flux (idée de suite), lien et ligne de vie.
Force graphique, incision et contour vibrant.
A la fois ligne porteuse et ligne fragile, à la fois protectrice et tentatrice.
La franchir ou rester dans sa zone de confort ?

Vingt artistes actifs de l'association Agit'hé ont travaillé autour de " La ligne rouge "  et présentent la première édition d'une exposition itinérante, proposant chacun 8 oeuvres au format 25/25 cm.

Avec : Paul Augé, Cécile Bouthéon, Agnès Calas, Dominik Chaudoir, Alexandre David, Drey, Trencarocs, Djihem, Gabi Irrmann, Michèle Irrmann, Laetitia Lazizi, Lunat, Léry, Evelyne Maubert, Caroline Millin, Michèle Morvan, Yves Orly, Rétalola, Pat Romero, Tiffany Vailier.

----------------haut de page
Yves Le Cabec / Levan / Lazizi

Yves Le Cabec

----------------haut de page
Levan / Lazizi

INSTALLATION MULTI-SUPPORTS AUTOUR DE
CHIMÈRE
ŒUVRE À 4 MAINS

Chimère nom féminin (latin chimaera, monstre à tête de chèvre, du grec khimaira)
Une rencontre entre deux artistes et deux médiums, le papier et la photographie.
Ce travail interroge la construction de l'identité à travers le corps et ses représentations suite à la maladie.
Fantasmes, métamorphoses, expériences et interrogations.
Installation composée d'un livre objet, de photographies et carnets d'art.

----------------haut de page
 Domartin / Didier Ponthieux / Mathide Poulanges 

Domartin

L'Art a toujours été présent dans ma vie. Il aura fallu des circonstances particulières, pour que de spectateur j'en devienne acteur.
Autodidacte depuis une dizaine d'années, l'idée est d'entrer dans l'atelier avec le moins d'intentions possibles. Juste un truc, une ligne, une couleur. Et puis se laisser aller…
Je resterai sans doute toujours étonné des ressources ignorées que nous exhumons pour réaliser nos rêves !
Quand à mes créations, j'ai compris qu'elles étaient le fruit de tout ce qui m'a impressionné l'esprit, au sens photographique du terme : le minéral essentiellement, mais aussi l'homme, ses graphismes et ses symboles… Et je suis persuadé que nous sommes accompagnés dans ce processus par les maîtres que nous affectionnons et qui nous montrent les chemins possibles.
La difficulté restant d'apporter sa pierre plus ou moins modeste à l'édifice.

----------------haut de page
Didier Ponthieu

Artiste peintre, Didier Ponthieu, né près de Douai dans le Nord, dessine et peint depuis son adolescence avant d’intégrer l’école des Beaux Arts de Cambrai. Friches industrielles, mines, paysages ferroviaires, engins mécaniques sont des thèmes qui hantent son univers pictural. Le premier geste est quasi photographique et le choix des thèmes ainsi que le travail sur la chromie, l'ombre et la lumière apportent à ses œuvres une dimension singulière rappelant le travail de Edward Hooper, lequel au même titre que Giorgio De Chirico et Paul Delvaux fait partie de la galerie de ses maitres inspirateurs. Une peinture qui voyage entre le coté figé de ses sujets et l’onirisme émanant d’une nostalgie certaine.

----------------haut de page
Mathilde Poulanges

Embaumeuse de livres...
Une proposition esthétique calme pour un acte subversif...

Oints de verre liquide, poudrés de silice, fardés d'oxydes naturels, parés d'or ou de cuivre, lentement, j'apprête les livres abandonnés pour leur crémation.   Et étrangement, le fruit de l'accouplement improbable de ces ennemis ancestraux ressemble à de l'écorce. Expression du désir profond des livres de retourner à la forêt originelle, leur paradis perdu ? 
Mon travail prend la forme d'une archéologie du futur. Il soulève autant la question de l'illusion (ce que l'on voit, ce que l'on interprète, ce qui est) que celle du renouvellement circulaire de la matière... Allégorie de l'impossible retour et ode à la nature sauvage, cette troublante matière interroge le spectateur sur son propre rapport aux livres et à leur destruction. L'étonnante transmutation non prédicable des livres en écorces offre l'espoir d'une possible et émouvante transcendance...
Un tour de magie qui a engagé le feu à rendre aux livres ce qu'il vole aux arbres : l'apaisement de la forêt...

----------------haut de page
François Rieux / Marie Hélène Roger / Sarah Safar

François Rieux

Depuis 2011, François Rieux est entré dans une nouvelle période créative. Expressionniste contemporain, il explore les méandres de la condition humaine. Ses toiles dévoilent un rêve intime, poursuivi par tout homme : celui de s’élever, de s’affranchir de sa pesanteur organique d’être de chair et de sang.
« Pour moi, l’homme est avant tout un être de chair qui tente de s’élever. Échapper à sa pesanteur quotidienne. Nous sommes tous des Sisyphe, lourds de pousser notre rocher, et qui rêvons comme Icare, de nous envoler.
« Pour me lancer, je dois ressentir une sensation intérieure. Cette vague monte doucement en moi. Elle grossit, puis m’emporte tout entier dans un torrent d’énergie. Peindre est, pour moi, une lutte entre la chair, les viscères qui me maintiennent au sol et cette tentation de l’envol.
« Sur la toile immaculée, je projette d’abord, avec force, une masse de peinture couleur organique, rose-chair, brun-
orangé : c’est pour moi le matériau humain de base, la masse brute originelle que je délimite et réduis ensuite, par des claques successives de blanc au rouleau. Le blanc fait ressortir les couleurs et me permet de découvrir et redécouvrir des formes. Comme un révélateur photographique, il fait apparaître différents sujets et cela me pousse à toujours re- travailler mes toiles, à perpétuellement remettre sans cesse l’ouvrage sur le métier. Chercher, toujours chercher... c’est mon parcours de Sisyphe à moi.
Par mes nombreux allers-retours, toujours très physiques, sur la même toile, et d’une toile à l’autre, je tente de m’approcher au plus près de mon but : l’élévation. Et quand je crois en n avoir saisi l’instant magique et fugace où l’envol se produit, je crée d’un jet le trait par lequel mon personnage se libère de la toile qui le retient... »

----------------haut de page
Marie Hélène Roger

Anthropocène Charalou mélange de chat, rat, loup, venu tout droit de l’imaginaire charpenté de grillage recouvert de papier, colle, résine
A leur manière ces Charalou expriment
« l’Anthropocène », ce moment de l’histoire de la terre où pour la première fois d’une longue trajectoire (550 millions d’années) une espèce – la nôtre : homo sapiens sapiens - modifie le climat de la planète au lieu et place de phénomènes naturels comme la tectonique des plaques ou l’impact de météorites.

Singulièrement naïf, épris d’authentique mes personnages de toile et de papier évoluent au milieu d’un réalisme imaginaire. Douce sensation d’une destinée sans écume ou règne seul, magistral sourire et émotion. Ma démarche et une aubade au vivant une bouffée d’air pur dénué d’amertume, un regard lyrique animé de quiétude, un retour vers l’enfance qui parfois fait du bien aux pays des rigides.

----------------haut de page
Sarah Safar

Artiste plasticienne autodidacte, j'expose depuis 2014.
Je façonne des têtes d'animaux aux expressions humaines, inscrites dans des cercles de métal (mobiles) : c’est la série des "humanimaux". Dans le même esprit, je crée de minuscules personnages au corps de fil de fer.
Aujourd'hui, formée à la technique du moulage auprès du sculpteur Darius, je réalise également des pièces plus imposantes, à base de résine et poudre de marbre (telles que le Gorille hybride).

----------------haut de page
Marc Turksma / Vahinesidem

Marc Turksma

----------------haut de page
Vahinesidem

À travers Inside Down, il faut faire face à « l’ère des dangers invisibles ». Ces dangers se trouvent à l’intérieur de ce qui se consomme et agissent de l’intérieur, un poison sinueux et silencieux. Ces petites substances se faufilent comme des chevaux de Troie : le cadeau qui fait l’ennemi. Comment s’insurger, se révolter face à quelque chose qu’on ne peut voir et qui est, de plus, souvent nié ou ignoré ?

 Le doute procure une subsistance à ces substances, il gèle et fige les pensées. Tels Néonicotinoïdes ou Solitaire où l’on retrouve cet état latent dû à l’action de ces produits, influant sur le comportement des abeilles : après un épandage de pesticides, des colonies entières s’effondrent, meurent d’un sorte de Parkinson foudroyant ; progressivement les abeilles perdent leur fonction et se figent, comme dans cette résine. Ce doute subsiste également grâce à un entremêlement de vrai et de faux, de représentations symboliques, de constructions de mythes.

 Le propos d’Inside Down s’étend donc logiquement à l’utilisation de l’aluminium, des additifs ou des plastiques. Inside Down est donc une « toute petite chose » qui a voulu être dissimulée et dénoncée par le biais cette production. Ce projet pointe du doigt ce qui dérange, ce qui trompe au dépend de la santé, de l’économie et de la vie. Il s’agit d’une petite intrusion maline et perverse se cachant aux yeux de tous. A l’origine de dégâts foudroyants, il tend à paraître anodin et gèle la pensée du bon sens afin de rester invisible.

A ce niveau, le changement ne peut être brutal car il importe, en premier temps, d’une déconstruction symbolique de mythes en place, de la destitution d’un système de valeurs. Et la révolution se joue dans un renversement du mode consommation, il s’agit plutôt de « petites révolutions ». Ainsi le seul pouvoir qui est accordé, et où il est possible de faire acte, est le pouvoir d’achat.

----------------haut de page
Retour à la liste

Voir les commentaires

Rédigé par Artz.Eus

Repost0

Publié le 2 Juin 2018

Les artistes et artisans du village présents à Croisée d'arts :
(dans l'ordre de présentation sur le parcours)
Guillaume Drouot, coutellerie d'art
Frankline Aumasson, art singulier
Anne Salvatella, artisanat d'art, santons
Thierry Séroux, ferronnerie d’art, luminaire
Serge Piedcoq, tapisserie
José De Matos, peinture, animation graphique
Dan Lay, illustration, peinture, livres
Alain Goujon, peinture
Vincent Bastin, ferronnerie d’art, luminaires
Eric Lazarus, Atelier Arum, bijouterie d’art
Gérard Milon, vitrail
Alexis Lask, peinture et sculpture
Alain Jacob, dessins, illustrations
Henri Couasnon, photographie
Jacqueline Leroux, peinture
Les Georgettes, atelier-boutique

Guillaume Drouot, coutellerie d'art, artisan à Eus

Guillaume Drouot, coutellerie d'art, artisan à Eus

Frankline Aumasson, art singulier, Can'art, art singulier, Irmann, luminaire et Jacqueline Leroux, peintureFrankline Aumasson, art singulier, Can'art, art singulier, Irmann, luminaire et Jacqueline Leroux, peinture
Frankline Aumasson, art singulier, Can'art, art singulier, Irmann, luminaire et Jacqueline Leroux, peintureFrankline Aumasson, art singulier, Can'art, art singulier, Irmann, luminaire et Jacqueline Leroux, peinture

Frankline Aumasson, art singulier, Can'art, art singulier, Irmann, luminaire et Jacqueline Leroux, peinture

Anne Salvatella, artisanat d'art, santons, artisan à Eus
Anne Salvatella, artisanat d'art, santons, artisan à Eus

Anne Salvatella, artisanat d'art, santons, artisan à Eus

Thierry Séroux, ferronnerie d’art, luminaire, artisan à Eus
Thierry Séroux, ferronnerie d’art, luminaire, artisan à Eus

Thierry Séroux, ferronnerie d’art, luminaire, artisan à Eus

Serge Piedcoq, tapisserie, artisan à Eus
Serge Piedcoq, tapisserie, artisan à Eus

Serge Piedcoq, tapisserie, artisan à Eus

Serge Bruna, sculpture, et José De Matos, peinture, animation graphique, artiste à EusSerge Bruna, sculpture, et José De Matos, peinture, animation graphique, artiste à Eus
Serge Bruna, sculpture, et José De Matos, peinture, animation graphique, artiste à Eus

Serge Bruna, sculpture, et José De Matos, peinture, animation graphique, artiste à Eus

Dan Lay, illustration, peinture, livres, artiste à Eus

Dan Lay, illustration, peinture, livres, artiste à Eus

Alain Goujon, peinture, artiste à Eus

Alain Goujon, peinture, artiste à Eus

Vincent Bastin, ferronnerie d’art, luminaires, artisan à Eus
Vincent Bastin, ferronnerie d’art, luminaires, artisan à Eus

Vincent Bastin, ferronnerie d’art, luminaires, artisan à Eus

Eric Lazarus, Atelier Arum, bijouterie d’art, artisan à Eus

Eric Lazarus, Atelier Arum, bijouterie d’art, artisan à Eus

Caroline Mignot, peintureCaroline Mignot, peinture
Caroline Mignot, peintureCaroline Mignot, peinture

Caroline Mignot, peinture

Gérard Milon, vitrail, artisan à Eus
Gérard Milon, vitrail, artisan à Eus

Gérard Milon, vitrail, artisan à Eus

Alexis Lask, peinture et sculpture, artiste à eus
Alexis Lask, peinture et sculpture, artiste à eus
Alexis Lask, peinture et sculpture, artiste à eus
Alexis Lask, peinture et sculpture, artiste à eus
Alexis Lask, peinture et sculpture, artiste à eus
Alexis Lask, peinture et sculpture, artiste à eus
Alexis Lask, peinture et sculpture, artiste à eus

Alexis Lask, peinture et sculpture, artiste à eus

Thierry Guitard, illustrations, Katherine Slyper, peinture, Michèle et Sandrine Clottes, aquarelles, Colette Négrier, dessin, Hélène Lacquement, Roseline Ouliac, peintureThierry Guitard, illustrations, Katherine Slyper, peinture, Michèle et Sandrine Clottes, aquarelles, Colette Négrier, dessin, Hélène Lacquement, Roseline Ouliac, peinture
Thierry Guitard, illustrations, Katherine Slyper, peinture, Michèle et Sandrine Clottes, aquarelles, Colette Négrier, dessin, Hélène Lacquement, Roseline Ouliac, peintureThierry Guitard, illustrations, Katherine Slyper, peinture, Michèle et Sandrine Clottes, aquarelles, Colette Négrier, dessin, Hélène Lacquement, Roseline Ouliac, peintureThierry Guitard, illustrations, Katherine Slyper, peinture, Michèle et Sandrine Clottes, aquarelles, Colette Négrier, dessin, Hélène Lacquement, Roseline Ouliac, peinture
Thierry Guitard, illustrations, Katherine Slyper, peinture, Michèle et Sandrine Clottes, aquarelles, Colette Négrier, dessin, Hélène Lacquement, Roseline Ouliac, peintureThierry Guitard, illustrations, Katherine Slyper, peinture, Michèle et Sandrine Clottes, aquarelles, Colette Négrier, dessin, Hélène Lacquement, Roseline Ouliac, peinture

Thierry Guitard, illustrations, Katherine Slyper, peinture, Michèle et Sandrine Clottes, aquarelles, Colette Négrier, dessin, Hélène Lacquement, Roseline Ouliac, peinture

Alain Jacob, dessins, illustrations, artiste à EusAlain Jacob, dessins, illustrations, artiste à Eus

Alain Jacob, dessins, illustrations, artiste à Eus

Henri Couasnon, photographie, et Jacqueline Leroux, peintureHenri Couasnon, photographie, et Jacqueline Leroux, peinture

Henri Couasnon, photographie, et Jacqueline Leroux, peinture

Les Georgettes, atelier-boutique à Eus

Les Georgettes, atelier-boutique à Eus

Les Fabricréateurs, artisanat d'art, espace de vente la Cova de les Voltes à Eus

Les Fabricréateurs, artisanat d'art, espace de vente la Cova de les Voltes à Eus

Voir les commentaires

Rédigé par Artz.Eus

Repost0

Publié le 2 Juin 2018

Voici les artistes de la sélection au fil des espaces, petits ou grands, municipaux ou privés, habités ou naturels, caves ou granges, dehors ou dedans…
Que la visite commence !

François Rieux, peinture, et Pascale Castille, photographie
François Rieux, peinture, et Pascale Castille, photographieFrançois Rieux, peinture, et Pascale Castille, photographie
François Rieux, peinture, et Pascale Castille, photographie

François Rieux, peinture, et Pascale Castille, photographie

Domartin, peinture, et Sylvie Calmette, art singulierDomartin, peinture, et Sylvie Calmette, art singulier
Domartin, peinture, et Sylvie Calmette, art singulierDomartin, peinture, et Sylvie Calmette, art singulier

Domartin, peinture, et Sylvie Calmette, art singulier

Sarah Safar, peinture sculptureSarah Safar, peinture sculpture

Sarah Safar, peinture sculpture

Elysabeth Béclier, peintureElysabeth Béclier, peinture

Elysabeth Béclier, peinture

Guy Fredericq, sculptureGuy Fredericq, sculpture

Guy Fredericq, sculpture

Yves Le Cabec, aquarelleYves Le Cabec, aquarelle

Yves Le Cabec, aquarelle

Anne De Vylder, sculpture et peintureAnne De Vylder, sculpture et peinture

Anne De Vylder, sculpture et peinture

Marie-Hélène Roger, art singulierMarie-Hélène Roger, art singulier

Marie-Hélène Roger, art singulier

Sonia Lê Van & Laëtitia Lazizi, photographie et installationSonia Lê Van & Laëtitia Lazizi, photographie et installation
Sonia Lê Van & Laëtitia Lazizi, photographie et installationSonia Lê Van & Laëtitia Lazizi, photographie et installation

Sonia Lê Van & Laëtitia Lazizi, photographie et installation

Nancy Cardinal, art singulierNancy Cardinal, art singulier
Nancy Cardinal, art singulierNancy Cardinal, art singulier

Nancy Cardinal, art singulier

Jean-Michel Arnaud, peintureJean-Michel Arnaud, peinture

Jean-Michel Arnaud, peinture

Vahinesidem, installation
Vahinesidem, installationVahinesidem, installation

Vahinesidem, installation

La Ligne Rouge…
La Ligne Rouge…La Ligne Rouge…La Ligne Rouge…
La Ligne Rouge…La Ligne Rouge…La Ligne Rouge…
La Ligne Rouge…La Ligne Rouge…La Ligne Rouge…

La Ligne Rouge…

… par le collectif Agit'hé… par le collectif Agit'hé… par le collectif Agit'hé
… par le collectif Agit'hé… par le collectif Agit'hé… par le collectif Agit'hé

… par le collectif Agit'hé

JmcArt-Jacqueline Cattoen Marceliun, sculptureJmcArt-Jacqueline Cattoen Marceliun, sculpture

JmcArt-Jacqueline Cattoen Marceliun, sculpture

Mathilde Poulanges, embaumage de livreMathilde Poulanges, embaumage de livre
Mathilde Poulanges, embaumage de livre

Mathilde Poulanges, embaumage de livre

Marc Turksma, peintureMarc Turksma, peinture

Marc Turksma, peinture

Véronique Born, peinture à la maison Mengus

Véronique Born, peinture à la maison Mengus

Marianne Frossard, drapeaux sur la place du château
Marianne Frossard, drapeaux sur la place du châteauMarianne Frossard, drapeaux sur la place du château
Marianne Frossard, drapeaux sur la place du châteauMarianne Frossard, drapeaux sur la place du château

Marianne Frossard, drapeaux sur la place du château

Voir les commentaires

Rédigé par Artz.Eus

Repost0

Publié le 1 Juin 2018

Vendredi soir en ce 1er juin, enfin tous nos artistes sont arrivés. Doit commencer alors la tournée inaugurale qui permet à tous les artistes invités de visiter toutes leurs expositions. En principe…

Vendredi 1er juin 20:07
Accueil le vendredi 1er juin 20:07

Au début fut la pluie et à la fin aussi.

Ce qui ne veut pas dire le déluge mais la fraîcheur !, et une nature verte et généreuse.

 

Entre ces deux dates un beau week-end avec un public toujours présent.

 

20 lieux pour montrer le travail des artistes sélectionnés, soit au total le travail de 40 personnes.

 

Ajoutons-y les 10 artistes du Off invités par les habitants, et les 18 artistes, artisans d'art et collectif qui animent le village d'Eus toute l'année.

La pluie Dimanche 3 juin 20:08
Fin des festivités le dimanche 3 juin 20:08

 

Le vendredi, nos courageux artistes et accompagnateurs de l'association se sont mis en bouche quelques lieux : Véronique Born à la maison Mengus et l'exposition collective de l'association Agit'hé à l'ancienne école.

En haut Alexandre introduit le week-end à la maison Mengus, en bas l'ancienne écoleEn haut Alexandre introduit le week-end à la maison Mengus, en bas l'ancienne école
En haut Alexandre introduit le week-end à la maison Mengus, en bas l'ancienne écoleEn haut Alexandre introduit le week-end à la maison Mengus, en bas l'ancienne écoleEn haut Alexandre introduit le week-end à la maison Mengus, en bas l'ancienne école

En haut Alexandre introduit le week-end à la maison Mengus, en bas l'ancienne école

Ça monte et ça descend, c'est le principe d'EusÇa monte et ça descend, c'est le principe d'Eus

Ça monte et ça descend, c'est le principe d'Eus

Samedi, la nouveauté 2018, le week-end commence avec une conférence artistique par Alexandre Larguier à l'intitulé un brin provocateur : "Une œuvre qui ne ressemble à rien". Nous sommes retournés en l'an 1926 pour le débat sur l'affaire Brancusi.

Conférence et discussion, à peine interrompues par une jeune artiste inspirée.Conférence et discussion, à peine interrompues par une jeune artiste inspirée.
Conférence et discussion, à peine interrompues par une jeune artiste inspirée.Conférence et discussion, à peine interrompues par une jeune artiste inspirée.

Conférence et discussion, à peine interrompues par une jeune artiste inspirée.

Outre le va-et-vient des expositions à travers les ruelles d'Eus accompagné de l'indispensable dépliant et par les nombreux panneaux fléchés, les occasions de rencontres sont l'atout majeur de Croisée d'arts avec le grand rendez-vous du samedi soir, les pauses à la buvette associative et le pot de départ du dimanche. La Maison du temps libre, introduite cette année par la présence amicale du syndicat d'initiative de Prades, étant le lieu de ralliement central avec sa grande exposition et sa terrasse suspendue.

Du stand du syndicat d'initiative de Prades, à la buvette d'ArtZ et …Du stand du syndicat d'initiative de Prades, à la buvette d'ArtZ et …Du stand du syndicat d'initiative de Prades, à la buvette d'ArtZ et …
Du stand du syndicat d'initiative de Prades, à la buvette d'ArtZ et …Du stand du syndicat d'initiative de Prades, à la buvette d'ArtZ et …Du stand du syndicat d'initiative de Prades, à la buvette d'ArtZ et …

Du stand du syndicat d'initiative de Prades, à la buvette d'ArtZ et …

2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici
2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici
2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici
… au bistro de pays place de la République.… au bistro de pays place de la République.… au bistro de pays place de la République.
… au bistro de pays place de la République.… au bistro de pays place de la République.… au bistro de pays place de la République.

… au bistro de pays place de la République.

2018-1/ Croisée d'arts 2018, c'est par ici

Voir les commentaires

Rédigé par Artz.Eus

Repost0